Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 13:20
fortif brest couv

Le Service d'inventaire du patrimoine de la Région Bretagne vient de publier, sous la direction de Guillaume Lécuillier, un bel ouvrage consacré aux fortifications de la rade de Brest. 

Deux membres de Valoriser les patrimoines militaires ont contribué à cette publication : Jean-Yves Besselièvre et Patrick Jadé ; les autres contributions sont le fait de Alain Boulaire, Christian Corvisier et Didier Cadiou. 

L'association fait par ailleurs l'objet d'une présentation dans le chapitre consacré à la valorisation du patrimoine fortifié brestois.

La parution de cet ouvrage est un apport majeur à la connaissance de l'exceptionnel patrimoine fortifié de la région brestoise.

Format : 22 x 28 cm, 394 p., Illustrations couleurs et N&B, ISBN : 978-2-7535-1334-1, Disponibilité : en librairie, 42,00 €.

 

Présentation de l'éditeur :  

Abondamment  illustré par des photographies et des documents d'archives inédits, cet ouvrage constitue un apport décisif à l’histoire maritime de la bretagne en retraçant la création et le développement de la ville-arsenal de Brest, qui dut sa richesse à la construction navale. L’histoire des sciences et techniques appliquée au domaine maritime et militaire éclaire une triple évolution : celle des vaisseaux, des canons, et des forts et batteries de côte.

Des fortifications de Vauban aux blockhaus du mur de l’Atlantique, on y trouvera une étude détaillée de l'ensemble des éléments de défense de l’arsenal ainsi que des établissements industriels et logistiques qui lui sont liés. 

Elle embrasse Brest-même, Recouvrance et la périphérie de la ville, jusqu'aux presqu'îles de Plougastel-daoulas et de Crozon au sud, et à la pointe de Saint-Mathieu, Le Conquet et l'île d’Ouessant à l’ouest. des sites peu accessibles voire inédits sont ainsi révélés : les batteries du Mengant et de Cornouaille ; le blockhaus de Keranroux, le magasin aux Lions ou encore l'ancienne base allemande de sous-marins à Brest.

L’inscription de la tour de Camaret sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en juillet 2008 a confirmé au niveau international l’importance des fortifications de Vauban. Cette mesure invite à s'interroger plus largement sur l'avenir du patrimoine militaire associé à l’arsenal de brest et sur sa valorisation.

 

Plus d'informations et extraits sur le site de l'éditeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Valoriser les Patrimoines Militaires